Presse et Médias

Accès aux photos de presse
Contact média
Sheila Skaiem
Conseillère, communications
514 849-8681 poste 239
sskaiem@grandsballets.com
Logo horizontal français
Logo horizontal en | Grands ballets
Télécharger
Logo horizontal anglais
Logo horizontal fr | Grands ballets
Télécharger
Logo vertical français
Logo vertical en | Grands ballets
Télécharger
Logo vertical anglais
Logo vertical fr | Grands ballets
Télécharger

LE BALLET NATIONAL D’UKRAINE DE RETOUR AVEC LA BAYADÈRE, UN GRAND BALLET ROMANTIQUE DU RÉPERTOIRE PRÉSENTÉ POUR LA PREMIÈRE FOIS À MONTRÉAL!


Les Grands Ballets / La Bayadere du Ballet national d'Ukraine

PDF du communiqué de presse

Le Ballet national d’Ukraine fera à nouveau escale à Montréal avec La Bayadère, un drame épique, reflet d’une Inde mystérieuse et de l’amour éternel, mettant en scène temples majestueux, costumes somptueux, dieux hindous et couleurs éclatantes. Cet événement marquera l’histoire puisqu’il s’agira de la première fois que ce ballet sera présenté à Montréal, à la Salle Wilfrid-Pelletier de Place des Arts les 20, 21 et 22 février 2014.



Bayadère : traduction du mot hindou devadâsî — nom que l’on donne à ces jeunes filles consacrées au temple dès
leur plus jeune âge, considérées comme des épouses de la divinité. Elles s’occupent du temple et exécutent rituels,
rites d’adoration, danse et musique sacrées.


Au centre de ce ballet classique, Nikiya, la bayadère, est une danseuse du temple, où elle se consacre aux rituels, actes d’adoration et danse sacrée. Nikiya a juré fidélité à Solor, le valeureux guerrier que son coeur aime. Au temple, le Grand Brahmane est également épris d’elle. Les événements qui s’ensuivent, mêlant désir, trahison, meurtre et vengeance, sont inéluctables, mais même quand les dieux infligent leur châtiment, les liens de l’amour éternel demeurent indestructibles. Ballet phare de Marius Petipa, La Bayadère a été présenté pourla première fois au Théâtre du Bolchoï à Saint-Pétersbourg en 1877 dans une production grandiose. La version présentée par le Ballet d’Ukraine a été créée par Natalia Makarova pour l’American Ballet Theatre en 1980. « Il s’agit d’un drame shakespearien, explique Natalia Makarova, sur des sentiments immuables: l’amour, la jalousie, la trahison, le châtiment, le choix douloureux entre l’amour et le devoir. En tant qu’êtres
humains, cela nous intéresse toujours. » Une scène du ballet, connue sous le nom « Le Royaume des ombres », est l’un des extraits les plus célèbres dans l’histoire. Créée sur la musique du compositeur autrichien Léon Minkus, La Bayadère enchantera le public montréalais en février prochain.


À Propos de Natalia Makarova


Danseuse étoile russe, Natalia Makarova a commencé sa formation à Leningrad à l’âge avancé de 13 ans. Grâce à un programme expérimental de formation condensée, Makarova obtient son diplôme en six ans (au lieu de neuf ans) en 1959 et rejoint aussitôt le Ballet du Kirov, où elle se distingue rapidement en Russie et dans le monde. Avide de liberté artistique, Makarova obtient l’asile politique à l’Ouest en 1970, lors d’une tournée en Angleterre. La même année, elle fait ses débuts
avec l’American Ballet Theatre et se fraye peu à peu un chemin à travers le vaste répertoire de la compagnie. Sa carrière fulgurante se poursuit avec le Royal Ballet et en tant qu’artiste invitée avec de grandes compagnies de ballet du monde entier, parmi lesquelles l’Opéra de Paris, le Ballet national du Canada, le Ballet de Stuttgart, le Ballet royal du Danemark et les Ballets de Marseille de Roland Petit. Également actrice accomplie au cinéma et au théâtre, Natalia Makarova a mis en scène de nombreux ballets pour des compagnies partout dans le monde. Son travail chorégraphique se concentre sur des reconstructions élégantes de ballets du répertoire classique.

Le Ballet national d’Ukraine


Incarnant la grande tradition du ballet russe, le Ballet national d’Ukraine est une véritable référence depuis sa fondation au début du XXe siècle. Au cours des cent dernières années, la compagnie s’est taillée une réputation enviable comme l’une des plus grandes troupes du monde, avec à sa feuille de route d’innombrables prix internationaux prestigieux, des tournées en Europe, en Asie et en Amérique du Nord et un vaste répertoire d’oeuvres de haut calibre. L’ancien danseur
étoile Denis Matvienko est à la barre du Ballet national d’Ukraine depuis novembre 2011. Basée à Kiev, la compagnie est venue à Montréal en mars 2012, à l’invitation des Grands Ballets, pour une présentation étonnante d’un autre grand ballet romantique, Le Lac des cygnes.
Contact média
Sheila Skaiem
Conseillère, communications
514 849-8681 poste 239
sskaiem@grandsballets.com