Presse et Médias

Accès aux photos de presse
Contact média
Sheila Skaiem
Conseillère, communications
514 849-8681 poste 239
sskaiem@grandsballets.com
Logo horizontal français
Logo horizontal en | Grands ballets
Télécharger
Logo horizontal anglais
Logo horizontal fr | Grands ballets
Télécharger
Logo vertical français
Logo vertical en | Grands ballets
Télécharger
Logo vertical anglais
Logo vertical fr | Grands ballets
Télécharger

LA SAISON 2013-2014 DES GRANDS BALLETS CANADIENS DE MONTRÉAL : UNE ANNÉE DE MÉTAMORPHOSES


GENERIQUE

Version PDF
Photos de Presse

MONTRÉAL, le 21 mars 2013— Les Grands Ballets Canadiens de Montréal ont le plaisir de dévoiler leur 57e saison. Au programme, le retour de deux oeuvres très prisées du répertoire, la présence de deux prestigieuses compagnies invitées, une nouvelle création du chorégraphe Stijn Celis, collaborateur de longue date de la compagnie, sans oublier le 50e anniversaire d’un spectacle d’une jeunesse éternelle, Casse-Noisette, souligné avec éclat. Il faut aussi mentionner l'importance de la participation de l'Orchestre des Grands Ballets cette saison, qui accompagnera cinq des six ballets présentés. Amoureux de la danse, cette saison somptueuse et étincelante vous en mettra plein la vue !

« La transformation est au coeur de cette saison. Le poète latin Ovide avait choisi le mot grec Metamorphosis pour conter l’histoire des dieux, et son cycle épique constitue un phare dans l’élaboration de notre saison 2013-2014. La métamorphose, ce moment remarquable où la vie d’un être bascule vers une existence différente, fait partie intégrante de la vie. Elle nous pousse, nous aide à évoluer comme humains, et donne un sens enrichi à la vie en nous montrant ce qui se produit quand nous transgressons toutes les règles. Sans le changement, rien ne peut grandir. Chacun des ballets que nous présentons au cours de cette saison décline le thème de la métamorphose, tant physique qu’émotionnelle. Mais le poème d’Ovide revient aussi sans cesse à l’expérience de l’amour, de sorte que chacun des ballets s’ancre dans le pouvoir de guérison de l’amour. » - Gradimir Pankov, Directeur Artistique

La Belle au bois dormant de Mats Ek met en scène une princesse Aurore loin du conte de fées de notre enfance, qui change radicalement sous l’emprise de la drogue, mais également, de manière plus positive, par l’amour et la création d’une autre vie humaine. Marie-Antoinette, du Houston Ballet, montre comment, en fonction de l’époque et du contexte, une personnalité peut se modifier profondément et comment la perception que nous en avons évolue également. Dans La Bayadère du Ballet national d’Ukraine, Nikiya, Solor et le Grand Brahmane paient un lourd tribut pour avoir transgressé l’ordre de la nature, mais l’oeuvre se conclut encore une fois par une réaffirmation de l’amour éternel.

Dans La Nuit transfigurée de Stijn Celis, le thème de la métamorphose est encore plus dominant avec l’évocation de la fusion spirituelle de deux êtres, grâce à la grande force de l’amour romantique et de l’amour pour un enfant à naître. Rodin / Claudel de Peter Quanz évoque pour sa part la dimension la plus sombre de la métamorphose, avec la lente plongée dans la folie de Claudel, mais là encore, la passion de Camille s’exprime à travers la création. Et enfin, dans notre cher Casse-Noisette, on assiste à l’épanouissement de l’imaginaire d’une charmante jeune fille dont les rêves deviennent réalité!

SIDEBAR_BELLE

LA BELLE AU BOIS DORMANT: octobre 2013


Il était une fois, une belle qui se pique le doigt avec un fuseau… Le chorégraphe suédois Mats Ek, grand explorateur des ambivalences de l’âme, a revisité avec audace nombre de ballets classiques. « Un conte de fée est comme une jolie maison, mais il y a un écriteau sur la porte annonçant zone minée », dit Mats Ek. Réinterprétant à sa manière toute personnelle l’histoire qui a bercé notre enfance, il brosse ici un portrait radical et subversif de la nature humaine. Créé en 1996 pour le Ballet de Hambourg, unanimement salué par la critique et le public, un conte moderne décapant sur l’amour et la rédemption, porté par la splendide musique de Tchaïkovski.
&nbsp

Les Grands Ballets | Casse-Noisette | Danseuse: Mahomie Endoh

CASSE-NOISETTE: décembre 2013


Pour célébrer avec le faste attendu les 50 ans de Casse-Noisette, classique indémodable, tradition montréalaise par excellence du temps des fêtes depuis trois générations, de nombreuses gâteries sont prévues pour les petits et les grands : expositions, lectures du conte, activités festives, événements spéciaux… Ce ballet qui a tenu l’affiche le plus longtemps au Canada n’est-il pas devenu une part de notre imaginaire collectif et de notre patrimoine?

Les Grands Ballets / La Bayadere du Ballet national d'Ukraine

LA BAYADÈRE: février 2014


Ballet phare du chorégraphe Marius Petipa, La Bayadère a été créé au Théâtre du Bolchoï à Saint-Pétersbourg en 1877 sur la musique du compositeur autrichien Leon Minkus. Cette version du Ballet national d’Ukraine, dont on salue le retour à Montréal deux ans après la présentation du célébrissime Lac des cygnes, a été conçue par Natalia Makarova pour l’American Ballet Theatre en 1980. Situé dans une Inde légendaire, ce drame épique haut en couleur évoque les amours tragiques du guerrier Solor et de Nikiya, la bayadère. Basé à Kiev, le Ballet National d’Ukraine s’est taillé une réputation enviable avec des spectacles de haut vol dans la grande tradition du ballet russe. Un morceau de bravoure et un grand moment de danse, à voir absolument.

SIDEBAR_RODIN

RODIN/CLAUDEL: mars 2014


Créée avec succès en 2011 pour Les Grands Ballets par Peter Quanz, chorégraphe canadien qui multiplie les créations aux quatre coins du monde pour de grandes compagnies de ballet, cette oeuvre néoclassique se penche sur la liaison tumultueuse et l’intense passion créatrice et destructive entre le sculpteur français Auguste Rodin et sa pupille, Camille Claudel. Entouré ici d’une équipe de concepteurs canadiens, Quanz donne corps, littéralement, à l’inspiration des deux artistes et à leurs créations.

SIDEBAR_MARIE

MARIE-ANTOINETTE: avril 2014


Somptueux ballet historique à grand déploiement conçu par le chorégraphe d’origine australienne Stanton Welch pour le Houston Ballet, sur la musique troublante de Chostakovitch, Marie-Antoinette retrace le destin fascinant et hors du commun de Marie Antoinette, reine légendaire de France, dont on suit l’évolution: jeune mariée tout juste sortie de l’enfance, mondaine frivole et insouciante, et enfin, bouc émissaire politique et reine déchue, dans tourbillon de la Révolution française. Les
costumes flamboyants et les décors imposants imaginés par le scénographe canadien Kandis Cook restituent avec brio le faste de la cour de Louis XVI.

Les Grands Ballets | La Nuit transfigurée | Danseur: Edi Blloshmi

LA NUIT TRANSFIGURÉE: mai 2014


Une nouvelle création très attendue du chorégraphe belge Stijn Celis, qui signe ici sa troisième chorégraphie pour Les Grands Ballets, sur le sextuor à cordes expressionniste et novateur du compositeur Arnold Schoenberg. Un homme et une femme marchent dans une forêt sombre et échangent des secrets. L’oeuvre souligne la transfiguration rayonnante de ces deux amants, à travers l’amour et le pardon. Soyez aux premières loges du ballet contemporain et offrez-vous un abonnement!

Pour vous renseigner sur nos abonnements, nos forfaits de groupe et les privilèges qu’ils offrent, vous êtes invité à appeler au 514 849-0269, à consulter la brochure de saison ou le site grandsballets.com. Le site présente également des renseignements sur les spectacles, la compagnie et les danseurs. Commanditaires et partenaires

Les Grands Ballets Canadiens de Montréal remercient les Cinémas Guzzo, commanditaire de saison. La compagnie reçoit le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des arts de Montréal.

-30-
Contact média
Sheila Skaiem
Conseillère, communications
514 849-8681 poste 239
sskaiem@grandsballets.com