LES GRANDS BALLETS

PHOTO : Jean-Laurent Ratel
50 ans déjà... Mais jeunes encore et pour longtemps. Car s'ils demeurent fidèles à l'esprit même du ballet classique, comme en témoigne le parcours de la troupe depuis sa création en 1957, Les Grands Ballets ne cessent de faire découvrir de nouveaux territoires aux amoureux de la danse d'ici et d'ailleurs.

Classique, autrement

Résolument tournés vers la création, tant par la manière d'aborder les grands classiques que par les nouvelles œuvres qu'ils nous font découvrir, Les Grands Ballets peuvent aujourd'hui s'enorgueillir de faire bouger le monde autrement.

Les années 90 / Aux pays d’ici et d’ailleurs

Les Grands Ballets n'ont jamais cessé depuis de faire appel aux talents des créateurs d'ici, les Ginette Laurin, Paul-André Fortier, Édouard Lock et James Kudelka. Mais fidèles au caractère international conféré à la troupe par sa fondatrice, ils ont su conjuguer cet apport à celui de chorégraphes européens de grand talent tels que Jirí Kylián, Mats Ek et Ohad Naharin, tout en présentant les plus grandes compagnies internationales de danse.

Les années 70-80 / Célébrations du temps présent

Stimulés par cet accueil, Les Grands Ballets commandent de nouvelles œuvres aux jeunes chorégraphes de la relève. Le répertoire de la troupe s'enrichit, tout au long des années 70 et 80, de plusieurs créations québécoises et canadiennes en même temps que des œuvres du grand Balanchine.

Les années 60 / De Giselle à Tommy

La jeune fondatrice Ludmilla Chiriaeff sait qu'il faut d'abord conquérir un public encore peu nourri de danse classique. C'est l'apprentissage... et vite l'enthousiasme : Giselle, Les Noces, La fille mal gardée et bientôt le désormais célèbre Casse-Noisette de Fernand Nault. Avec Carmina Burana et Tommy, de Fernand Nault toujours, le public montréalais goûte très tôt au plaisir de la nouveauté et en redemande.
Carmina Burana
Carmina Burana, une chorégraphie de Fernand Nault présentée en 1966.
Tommy
Tommy, l’opéra rock mis en ballet par Fernand Nault, 1970.

Source: gracieusement offert par la bibliothèque de la danse de l'ESBCM.
FORFAITS